CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

P. Distribution d'eau

 
PrécédentTable matièresSuivant

P. 2.2.3. Mesure DE pression

 

P. 2.2.3.1. Généralités

 

Les appareils de mesure de pression sont de trois types:

-    manomètre avec affichage local

-    transmetteur avec ou sans affichage digital local

-    pressostat relatif à différentiel réglable.

 

Le manomètre à affichage local est directement monté sur la conduite et disposé de manière à permettre une lecture horizontale. Un robinet bouton poussoir est placé en amont du manomètre ce qui permet de ne pas laisser celui-ci tout le temps sous pression.

 

Le transmetteur et le pressostat nécessitent aussi une prise directe sur une conduite, ensuite on y place un robinet à boule ½'' puis un tuyau en matériau synthétique, et ce afin de l'isoler en cas de coup de foudre, ensuite on place de nouveau deux robinets à boule ½'', l'un permettant la purge et l'autre permettant d'isoler l'appareil de mesure.

 

Il en est de même pour les appareils placés sur des groupes moteurs (compresseur, ...) afin d'éviter les vibrations du moteur.

L'appareil est monté sur un support indépendant de la conduite ou du groupe moteur.

 

Plusieurs appareils peuvent être montés sur une même rampe (ex.: PI – mesure de pression avec indication locale, PT – mesure de pression avec transmission mais sans indication locale, PSH – pressostat pression haute, ...).

Toute défectuosité dans une boucle de mesure est détectée par l'automate et une alarme est émise.

 

Le transmetteur peut être pourvu si nécessaire d'un affichage digital local.

 

P. 2.2.3.1.1. Manomètre

 

Ces appareils sont du type antivibratoire à bain de glycérine et de classe de précision 1.

Verre de sécurité de diamètre minimum: 100 mm.

Réalisation avec crémaillère taillée en acier inoxydable de 5 mm d'épaisseur minimum.

Exécution pour industrie alimentaire.

Isolation de l'indicateur par un robinet bouton poussoir, exécution chromée ou en acier inoxydable.

Raccordement par une conduite en acier inoxydable.

L'échelle est adaptée à la mesure concernée. L'unité de mesure est le mCE pour la mesure de pression d'eau (ou liquide) et le bar pour la pression d'air.

 

P. 2.2.3.1.2. Transmetteur de pression

 

P. 2.2.3.1.2.1. Principe de mesure

 

Un organe de mesure reçoit la pression par l'intermédiaire d'une membrane.

La déformation de la membrane provoque une variation de capacité ou de résistance qui après amplification est transformée en mesure de pression.

 

P. 2.2.2.1.2.2. Dispositions constructives

 

Les parties en contact avec le fluide sont réalisées en acier inoxydable ANSI 316, téflon, céramique ou Alloy C.

 

P. 2.2.3.1.2.3. Caractéristiques

 

-    Alimentation: 220 V AC ou 24 V DC.

-    Sortie: 4-20 mA.

-    Affichage: la mesure en dixième de bar (soit en centième de MPa).

-    Boîtier en acier inox 316 L.

-    Protection du boîtier: IP 65.

-    Précision + Linéarité: ± 0,25 % FE.

-    Résistance minimum à la surpression: 4 x la pression max. pour capteur 0-10 bars et 1,5 x la pression max. pour capteur 0-40 bars.

-    Protection contre les inversions de polarités.

-    Protection contre les perturbations électromagnétiques.

-    Réglage de la pente et de l'origine.

-    Affichage digital local en option.

 

P. 2.2.3.1.2.4. Montage

 

Montage par raccords filetés en acier inoxydable.

Un robinet d'isolement en acier inoxydable et un robinet de purge en laiton cadmié sont montés entre la conduite et le capteur.

 

P. 2.2.3.1.3. Pressostat

 

Il s'agit d'un appareil indicateur de pression, composé d'une tête renfermant l'appareillage et d'un palpeur constitué d'une sonde de pression.

Les valeurs des consignes sont ajustables indépendamment des points de couplage inférieurs et supérieurs; les valeurs des échelles ajustées sont lisibles en bar.

 

Le contact bipolaire se ferme ou le signal du transistor change par hausse de pression.

La sonde est en acier inoxydable.

Le boîtier est réalisé pour un degré de protection IP 65 minimum.

Il est en acier inoxydable ou en zamak peint époxy.

Visserie inox.

La sonde de pression est prévue pour une pression nominale et une pression maximum admissible, en fonction des conditions locales.

La liaison à la canalisation hydraulique s'effectue par raccord 1/2" G mâle.

Reproductibilité: ± 1 % de l'étendue de la gamme.

Endurance mécanique: plus d'un million de manœuvres.

Pression admissible sans détériorations: 8 fois la valeur de consigne au point haut.

Index gradué en 10 points minimum.

Différentiel réglable par une vis externe avec verrouillage et possibilité de plombage.