CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

N. Entretien et réparation des ouvrages d'art

 
PrécédentTable matièresSuivant

N. 5.5.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

N. 5.5.2.1. MATERIAUX

 

-    Appuis: K. 8.1 et K. 8.2.

-    Mortier de pose: la consistance et la vitesse de prise de ce mortier sont telles qu'après abaissement du tablier il remplisse complètement l'espace entre la face supérieure des appuis et la face inférieure du tablier (mortier riche en ciment).

-    Résine époxy d'injection: N. 1.5.

 

N. 5.5.2.2. EXECUTION

 
Deux types de pose sont décrits ci-après.
D'autres procédés peuvent être utilisés pour autant qu'ils soient approuvés par le fonctionnaire dirigeant.
 

Premier procédé:

-    le tablier est soulevé comme décrit au N. 5.3

-    les surfaces d'assise sont ragréées comme mentionné au N. 5.4

-    les appuis sont posés à leur emplacement définitif

-    du mortier de pose est déposé sur l'appui en quantité suffisante

-    le tablier est redescendu

-    le mortier en excès est éliminé.

Une variante de ce procédé consiste à placer le mortier sur la face d'assise inférieure et de déposer l'appui sur ce mortier. Dans ce cas, il est nécessaire de maintenir l'appui en place avant de redescendre le tablier pour s'assurer d'un parfait remplissage entre face d'assise et appui.

 

Deuxième procédé:

-    le tablier est soulevé conformément au N. 5.3 en utilisant le schéma à n circuits indépendants

-    les surfaces d'assise sont ragréées conformément au N. 5.4

-    les appuis sont posés à leur emplacement définitif

-    le tablier est redescendu jusqu'à 2 mm des appuis. Sa position au droit de chaque appui est ensuite ajustée de manière à y induire les contraintes précisées dans la note de calcul

-    l'espace entre tablier et appuis est ceinturé par un joint de mastic puis injecté au moyen d'une résine époxy

-    après polymérisation de la résine, le système de soulèvement est enlevé.