CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

N. Entretien et réparation des ouvrages d'art

 
PrécédentTable matièresSuivant

N. 1.3.1. DESCRIPTION

 

La réparation des dalles de tablier a pour objectif:

-    de remplacer le béton endommagé et de restituer à la structure son intégrité et sa durabilité

-    de lui confier les caractéristiques de surface nécessaires pour la pose d'une couche d'étanchéité, telles que décrites au K. 9.1.2.2.

 

On distingue:

 

-    les réparations locales, pour lesquelles on peut utiliser:

-    les mortiers de ragréage à liant hydraulique, pour des réparations de 5 à 40 mm d'épaisseur

-    les mortiers d'égalisation à liant hydraulique, pour des réparations de 2 à 8 mm d'épaisseur

-    les mortiers de réparation à base de résine, pour des réparations de faible surface (< 0,25 m²) de 2 à 40 mm d'épaisseur.

 

-    les resurfaçages, pour lesquels on peut utiliser:

-    les microbétons: l'épaisseur minimale est de l'ordre de 40 mm

-    les mortiers de correction de planéité: l'épaisseur en tout point est d'au moins 3 Dmax[1] (épaisseur de l'ordre de 10 mm)

-    les mortiers de correction de texture: l'épaisseur en tout point est d'au moins 3 Dmax (épaisseur de l'ordre de 2 mm)

-    les masses d'égalisation bitumineuses: l'épaisseur au-dessus des aspérités est la plus faible possible, l'épaisseur maximale est de 8 mm

-    les tirés-grattés époxy: l'épaisseur au-dessus des aspérités est très faible, l'épaisseur maximale est de 8 mm.

 

Les trois derniers produits sont destinés à traiter les surfaces de béton dont la profondeur moyenne de texture (MTD) est de 0,5 < MTD ≤ 4 mm, ou les discontinuités de surface[2] de faible épaisseur.

 

-    la reconstruction localisée de la dalle sur toute son épaisseur.

 

-    la réalisation des chanfreins[3] éventuels manquants.

 

-    la pose des gargouilles de drainage[4] éventuelles manquantes.

 

 

ImagesExt/image153_13.png
 


Évacue l'eauImagesExt/image153_14.pngImagesExt/image153_15.png

ImagesExt/image153_16.pngImagesExt/image153_17.pngau-dessus

de la chape

ImagesExt/image153_18.pngImagesExt/image153_19.png                                      Etanchéité                                 Trottoir (p.ex.)

ImagesExt/image153_20.png
ImagesExt/image153_21.png
ImagesExt/image153_22.png
 

 

 


                                               Tablier                   Chanfrein

                   Gargouille de drainage

 

 

Les délais entre l'application des microbétons/mortiers et la pose de la couche d'étanchéité sont les suivants:

 

-    microbéton: au moins 28 jours; cependant, le fabricant de la couche d'étanchéité et le fonctionnaire dirigeant peuvent convenir de délais plus courts en fonction de conditions climatiques, de l'application d'imprégnation pare-vapeur, etc.

 

-    mortiers de réparation à base de liants hydrauliques: au moins 7 jours à 20 °C et 14 jours à 5 °C; cependant, le fabricant de la couche d'étanchéité et le fonctionnaire dirigeant peuvent convenir de délais plus courts en fonction de conditions climatiques, de l'application d'imprégnation pare-vapeur, etc.

 

-    mortiers de réparation à base de résines et tiré-gratté époxy:       24 h à 20 °C

                                                                               48 h à  5 °C

 

-    masse d'égalisation bitumineuse: pas de délai.

 

Il importe de veiller à la compatibilité entre les produits de réparation et la couche d'étanchéité.