CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

L. Signalisation

 
PrécédentTable matièresSuivant

L. 4.4.2. CONTROLES APRES EXECUTION

 

Des mesures dynamiques sont réalisées en continu au moyen d'un appareil à grand rendement et/ou des mesures statiques sont effectuées sur des sections définies par échantillonnage.

Les contrôles portent sur la visibilité de jour (Qd ou ?), la visibilité de nuit (RL, RLH, RLW), la rugosité et les caractéristiques géométriques.

 

Les caractéristiques à l'état neuf sont mesurées entre 1 semaine et 1 mois d'âge.

 

Le chantier est divisé en deux parties:

-    partie A: lignes de longueur totale ≥ 1000 m

Elle est subdivisée en deux sections:

A1: lignes de rives

A2: lignes d'axe.

-    partie B: stries, marques figuratives et lignes de longueur totale < 1000 m

Elle est subdivisée en trois sections:

B1: stries

B2: marques figuratives

B3: lignes.

 

Les lots sont définis de la façon suivante:

-    pour les lignes de rives ou d'axe, un lot est un hectomètre

-    pour les marques figuratives et les stries, un lot est une surface marquée de 50 m².

 

La valeur moyenne du lot est la moyenne arithmétique des mesures individuelles effectuées pour chaque caractéristique à contrôler.

 

Pour la mesure statique de la rétroréflexion par temps sec (classe RL) et de la luminance sous éclairage diffus (Qd), un minimum de 18 mesures individuelles sont effectuées sur le lot.

 

Pour la rétroréflexion par temps de pluie et par temps humide (classes RLW et RLH), un minimum de 2 mesures individuelles sont effectuées sur le lot.

Pour la rugosité (SRT), un minimum de 3 mesures individuelles sont effectuées sur le lot

Pour les caractéristiques géométriques, un minimum de 10 mesures individuelles sont effectuées sur le lot.

Si la luminance sous éclairage diffus (Qd) ne peut être mesurée, un minimum de 5 mesures individuelles du facteur de luminance ? sont effectuées sur le lot.

 

En cas de contestation des résultats, les contre-essais sont réalisés, par un laboratoire, au moyen des appareils statiques en ce qui concerne les coefficients de luminance en éclairage diffus (Qd) et rétroréfléchi (RL).

 

Le cas échéant, un contrôle de l'épaisseur du marquage peut être effectué. La méthode de mesure est à convenir entre les parties et est de préférence basée sur une des méthodes de la NBN EN ISO 2808.

 

Partie A

 

Chacune des sections A1 et A2 est divisée en lots.

Le nombre de lots N soumis au contrôle, dans chaque section, est donné par la formule:

 

ImagesExt/image165_2.png

 

L est la longueur des lignes en mètres de la section considérée.

Le nombre de lots N, soumis aux contrôles, est arrondi à l'unité la plus proche, avec un minimum de trois.

Les lots soumis aux contrôles sont choisis par le fonctionnaire dirigeant.

Par lot, la valeur VL de chaque caractéristique contrôlée est la moyenne arithmétique des valeurs individuelles correspondantes mesurées.

Par section, la valeur moyenne Vm de chaque caractéristique contrôlée est la moyenne arithmétique des valeurs VL correspondantes mesurées dans les lots contrôlés.

Si un appareil à grand rendement est utilisé, tous les lots sont contrôlés.

Pour les mesures dynamiques portant sur la rétroréflexion RL, les mesures débutent cinq mètres après le début du chantier.

 

Partie B

 

Pour les sections B1 et B2, le nombre N de lots soumis aux contrôles est obtenu en divisant la surface totale marquée de chaque section par 50. Le nombre de lots N, soumis aux contrôles, est arrondi à l'unité la plus proche, avec un minimum de trois.

 

Pour la section B3, le nombre de lots soumis au contrôle est égal à 3. Ceux-ci sont choisis par le fonctionnaire dirigeant.

 

Par lot, la valeur VL de chaque caractéristique contrôlée est la moyenne arithmétique des valeurs individuelles correspondantes mesurées.

 

Pour chaque section, la valeur Vm de chaque caractéristique est la moyenne arithmétique des mesures VL correspondantes mesurées dans les lots contrôlés.