CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

L. Signalisation

 
PrécédentTable matièresSuivant

L. 1.10.2. CHANTIERS RÉALISÉS TOTALEMENT OU EN PARTIE SUR LA CHAUSSÉE ET/OU sur LA PISTE CYCLABLE et/ou sur la bau ET À MOINS DE 0,50 M DU BORD DE CELLE-CI

 

L. 1.10.2.1. Sur les voies publiques à deux ou trois voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 90 km/h

 

Le véhicule utilisé pour ces chantiers est conforme à l'article 7.1.2 de l'Arrêté ministériel. Il est équipé des signaux A31 et D1.

Les signaux A31 et D1 sont dédoublés à l'avant de l'engin ou du véhicule si celui-ci est amené à travailler à l'axe de la chaussée ou sur la bande de circulation jouxtant l'axe de la chaussée.

 

Le véhicule de chantier doit être annoncé par un véhicule de signalisation équipé du dispositif FLR (flèche lumineuse de rabattement) décrit au chapitre L. 1.3.4. Ce véhicule (FLR) est uniquement un véhicule de signalisation, c'est-à-dire qu'il n'est pas un véhicule participant de manière active au chantier. Il se situe en amont du véhicule de chantier et à une distance de min. 50 m de celui-ci en agglomération et min. 100 m hors agglomération. Cette distance est adaptée en fonction des conditions de visibilité (le véhicule de signalisation doit toujours être visible par les usagers se dirigeant vers la zone de chantier à une distance de 150 m min.).

 

Pour les chantiers stationnaires, la zone de chantier ne peut excéder 30 m.

Des cônes de trafic ou balises sont placés entre le véhicule de signalisation et le véhicule de chantier, ainsi qu'au droit de la zone de chantier pour assurer une protection latérale et délimiter cette zone tant longitudinalement que transversalement. L'intervalle entre les cônes ou balises est de maximum 12,50 m.

 

L. 1.10.2.2. Sur les voies publiques à 2 x 2 bandes ou plus et assimilées, avec ou sans séparateur, sur les bau et sur les autoroutes

 

L. 1.10.2.2.1. Zone de chantier

 

Le véhicule utilisé pour ces chantiers est conforme à l'article 7.1.2 de l'Arrêté ministériel. Il est équipé des signaux A31 et D1.

 

Pour les chantiers stationnaires, la zone de chantier ne peut excéder 30 m.

Des cônes de trafic ou balises sont placés entre le véhicule de signalisation et le véhicule de chantier, ainsi qu'au droit de la zone de chantier pour assurer une protection latérale et délimiter cette zone tant longitudinalement que transversalement. L'intervalle entre les cônes ou balises est de maximum 12,50 m.

 

L. 1.10.2.2.2. Véhicule de présignalisation

 

Le véhicule de présignalisation est conforme au type 1 de l'annexe 3 de l'Arrêté ministériel. Il est équipé du dispositif avec panneau FLR. Le bord supérieur du dispositif flèche se trouve à une hauteur minimale déployée de 4,30 m au-dessus du sol; les signaux de type F9 sont intégrés en haut de ce cadre qui comporte quatre feux clignotant aux coins de ce signal. Les feux sont conformes au tableau L. 1.3.10.

 

S'il ne peut circuler en dehors des bandes de circulation, le véhicule de présignalisation est disposé dans les zones refuges ou à tout endroit où il ne présente pas un danger. Le chantier se déroule alors comme un chantier mobile sous couvert d'un second dispositif FLR stationnaire d'au moins 8 tonnes, muni d'un absorbeur de choc et situé à 500 m du véhicule de présignalisation. Des cônes de trafic sont disposés entre les deux dispositifs FLR.

 

L. 1.10.2.2.3. Dispositif FLR

 

Le véhicule tractant le dispositif avec panneau FLR est conforme au L. 1.3.4.

Il présente une masse en charge d'au moins 8 tonnes et est équipé d'un absorbeur de choc.

Il se situe en amont du véhicule de chantier, à une distance de 50 m de celui-ci.

Il est destiné exclusivement à la signalisation et ne participe donc pas de manière active au chantier.

La longueur de la zone dans lequel le chantier se développe est limitée à 5 km ou à la distance séparant deux échangeurs successifs.

Pour les chantiers en bande d'arrêt d'urgence, le panneau du dispositif FLR est disposé en croix.

Lorsque le chantier se situe sur la bande centrale, la bande rapide est neutralisée par le placement d'un second véhicule portant le dispositif FLR et muni d'un absorbeur de choc. L'entredistance entre les deux FLR est de 150 m.