CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

K. Ouvrages d'art

 
PrécédentTable matièresSuivant

K. 2.1.6. Détermination de la force portante de la fondation

 

La force portante de pieux mis en œuvre par refoulement de sol (K. 2.2) est déterminée à partir des diagrammes d'essais de pénétration CPT.

 

La force portante de pieux mis en œuvre par extraction de sol (K. 2.3) et des parois moulées (K. 2.4) est déterminée à partir de diagrammes d'essais de pénétration CPT pour une assise prenant appui dans des terrains meubles ou à partir de résultats d'essais pressiométriques ou de forages de reconnaissance pour une structure fondée en terrain rocheux.

 

Les études géotechniques complémentaires réalisées en cours de chantier sont obligatoirement exécutées avec un matériel identique que celui mis en œuvre lors des reconnaissances antérieures.

 

K. 2.1.6.1. Force portante de pieux mis en oeuvre par refoulement (K. 2.2.1 à K. 2.2.3 et K. 2.2.5)

 

La force portante de pieux battus préfabriqués, moulés dans le sol, tubés et de pieux vissés moulés dans le sol Qf est égale à:

 

Qf = Qp + Qs

 

où    Qp est la force portante du pieu provenant de la résistance en pointe

        Qs est la force portante du pieu provenant du frottement latéral.

 

-    résistance à la pointe Qp (kN)

 

ImagesExt/image144_3.png

 

où    Ab     est la section en base du pieu (m²).

La section de la base élargie est prise en compte pour autant que le procédé d'exécution garantisse une réalisation symétrique par rapport à l'axe du pieu.

 

        qp        est la résistance à la pointe réduite au niveau d'assise du pieu et déterminée suivant le document de référence QUALIROUTES-K-9 "Méthodes de déduction de la capacité portante d'un pieu à partir des résultats des essais de pénétration. Cet article tient e.a. compte du facteur d'effet d'échelle à appliquer sur la valeur brute de la résistance à la pointe qc mesurée par l'essai de pénétration (MPa).

 

        ?      est un facteur correctif dépendant du diamètre de la base du pieu par rapport au diamètre de l'essai de pénétration.

 

En règle générale: ? = 1

Dans le cas de couche d'assise constituée d'argile tertiaire compacte:

ImagesExt/image144_4.png

 

où  Db: diamètre de la base du pieu

      d: diamètre du cône de l'essai de pénétration

 

 

-    résistance au frottement latéral Qs (kN)

 

ImagesExt/image144_5.png

 

où    Qst est la résistance au frottement latéral mesuré lors de l'essai de pénétration (kN)

 

        Ds est le diamètre de la section transversale du pieu (m)

 

        d est le diamètre du cône de l'essai de pénétration (m)

 

        ?s est un facteur correctif dépendant du type de pieu utilisé.

 

En règle générale: ?s = 1

Dans le cas de couche d'assise constituée d'argile tertiaire compacte, ?s varie de 1,15 à 0,45 en fonction du type de pieu. Les valeurs de ?s sont définies au K. 2.2 pour chaque type de pieux.

 

Le frottement latéral n'est pas pris en compte dans les couches supérieures compressibles de faible consistance ainsi que dans les remblais.

 

Aucun frottement ne peut être pris en considération lors de l'application de techniques spéciales telles que le préforage ou le prélançage.

 

Le terme frottement latéral Qs reste toutefois limité pour satisfaire à la condition limite pour pieux flottants, définie ci-après.

 

La force portante utile Qa d'un pieu battu ou vissé satisfait aux conditions minimales suivantes:

 

1.       ImagesExt/image144_6.png

 

2.       ImagesExt/image144_7.png (condition limite pour pieux flottants)

 

Fn est la valeur du frottement négatif. Ce terme est à prendre en considération dans le cas de présence de couches supérieures compressibles de très faible consistance. Le frottement négatif est déterminé suivant le document de référence QUALIROUTES-K-2 « Méthode de Zeevaert ».

 

Les coefficients de sécurité 2 et 3 imposés respectivement sur le terme de la résistance à la pointe et le terme résistance au frottement latéral s'appliquent globalement pour tous les types de pieux (sauf prescriptions particulières reprises au K. 2.2) et pour tous les types de terrains.

 

Dans le cas d'une couche d'assise constituée d'argile tertiaire compacte, la première condition s'écrit:

 

ImagesExt/image144_8.png

 

K. 2.1.6.2. Force portante de pieux battus métalliques (K. 2.2.4)

 

La force portante de pieux battus métalliques est déterminée selon le document de référence QUALIROUTES-K-10 "Draagvermogen van stalen liggerpalen" et le document de référence QUALIROUTES-K-11 "Amélioration de la capacité portante de pieux métalliques HP".

 

K. 2.1.6.3. Force portante de pieux mis en oeuvre par extraction de sol (K. 2.3)

 

Sauf prescriptions contraires des documents de marché, la force portante de pieux forés fondés dans des terrains meubles est égale à:

 

Qf = Qp

 

où  Qp  est la force portante du pieu provenant de la résistance en pointe.

 

ImagesExt/image144_9.png

 

où    Ab     est la section en base du pieu

 

        qp est la résistance à la pointe réduite au niveau d'assise du pieu et déterminée suivant le document de référence QUALIROUTES-K-9 "Méthodes de déduction de la capacité portante d'un pieu à partir des résultats des essais de pénétration".

Cet article tient e.a. compte du facteur d'effet d'échelle à appliquer sur la valeur brute de la résistance à la pointe qc mesurée par l'essai de pénétration.

 

        ?  est un facteur correctif dépendant du diamètre de la base du pieu par rapport au diamètre de l'essai de pénétration

En règle générale: ? = 1

Dans le cas de couche d'assise constituée d'argile tertiaire compacte.

 

ImagesExt/image144_4.png

 

où    Db:  diamètre de la base du pieu

       d:   diamètre du cône de l'essai de pénétration

 

        k  est un facteur de remaniement du terrain lors du forage dans la couche d'assise

k = 0,333 pour des couches sableuses.

k = 0,8 pour des couches argileuses.

 

La force portante utile Qa d'un pieu foré satisfait à la condition suivante:

 

ImagesExt/image144_10.png

 

Fn est la valeur du frottement négatif. Ce terme est à prendre en considération dans le cas de présence de couches supérieures compressibles de très faible consistance. Le frottement négatif est déterminé suivant le document de référence QUALIROUTES-K-12.

 

K. 2.1.6.4. Force portante de parois moulées (K. 2.4)

 

Sauf prescriptions contraires des documents de marché, la force portante de parois moulées dans des terrains meubles est égale à:

 

Qf = Qp

 

où Qp est la force portante du pieu provenant de la résistance en pointe.

 

ImagesExt/image144_11.png

 

où    Ab     est la section en base du pieu

 

        qp     est la résistance à la pointe réduite au niveau d'assise du pieu et déterminée suivant le document de référence QUALIROUTES-K-9 "Méthodes de déduction de la capacité portante d'un pieu à partir des résultats des essais de pénétration". Annales des Travaux publics n° 4, 5 et 6 de 1971/1972. Cet article tient e.a. compte du facteur d'effet d'échelle à appliquer sur la valeur brute de la résistance à la pointe qc mesurée par l'essai de pénétration.

 

        k      est un facteur de remaniement du terrain lors du forage dans la couche d'assise.

k = 0,333 pour des couches sableuses.

k = 0,8 pour des couches argileuses.

 

La force portante utile Qa d'une paroi moulée satisfait à la condition suivante:

 

ImagesExt/image144_12.png

 

Fn est la valeur du frottement négatif. Ce terme est à prendre en considération dans le cas de présence de couches supérieures compressibles de très faible consistance. Le frottement négatif est déterminé suivant le document de référence QUALIROUTES-K-12.