CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

K. Ouvrages d'art

 
PrécédentTable matièresSuivant

K. 12.1.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

K. 12.1.2.1. PRODUITS

 

Les repères topographiques répondent aux prescriptions du C.50.

 

Ils sont fournis par la Direction de la Géométrologie du SPW à la demande du fonctionnaire dirigeant.

 

K. 12.1.2.2. EXECUTION

 

Les repères et balises sont implantés suivant le plan de principe repris aux documents de marché et/ou les instructions du fonctionnaire dirigeant.

 

En fin de chantier, l'entrepreneur reprend sur les plans as-built, l'emplacement exact des repères sur l'ouvrage et des balises de référence.

 

K. 12.1.2.2.1. REPERES SUR L'OUVRAGE

 

Généralités

 

Les repères sur l'ouvrage sont fixés solidement et de manière permanente aux éléments principaux (structurels) de l'ouvrage. Ils ne peuvent être fixés à des parties susceptibles de se détacher tels que des bordures, des pavés, des bandes de contrebutage, des tablettes sous garde-corps, des parements, des joints de dilatation, des dispositifs de retenue, etc ...

 

 

Les repères sont placés de telle sorte que l'on puisse poser une mire de nivellement de 3 m tenue verticalement à l'aplomb du repère, tout en respectant les consignes particulières reprises ci-après.

 

Toutes les dispositions sont prises pour que les repères ne percent pas la chape d'étanchéité.

A défaut, la résine de scellement vient en débordement sur l'étanchéité et sur le corps du repère afin de rétablir l'étanchéité au droit du repère.

 

Particularités

 

Repères Type 1

 

Les repères type 1 sont placés horizontalement, soit avec la tête dirigée vers le haut, à environ 50 cm au-dessus du niveau définitif du terrain, soit avec la tête dirigée vers le bas, à environ 3,50 m (figure K. 12.1.2.2.1.a).

 

Ils sont scellés à la résine dans un trou de diamètre 14 mm.

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-a

 

 

Figure K.12.1.2.2.1.a

 

 

L'encastrement dans le béton doit être de 60 mm minimum (figure K. 12.1.2.2.1.a).

Si cette condition ne peut pas être respectée, on peut utiliser des repères type 3.

 

En cas de placement dans la paroi d'une pile de forme trapézoïdale, le repère doit obligatoirement être placé à 3,50 m au-dessus du niveau définitif du terrain, calotte sphérique tournée vers le bas (figure K. 12.1.2.2.3.b).

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-b

 

Figure K. 12.1.2.2.1.b

 

Repères Type 2

 

Les repères type 2, placés verticalement, sont scellés à la résine dans un trou de diamètre 14 mm en garantissant que l'épaulement de la tête du repère type 2 se situe à 10 mm de la surface du béton (figure K. 12.1.2.2.1.c). Si le percement de l'étanchéité ne peut être évité lors du placement du repère, la résine de scellement remontera le long du dépassant de la tige sous la calotte.

 

Description : fig 1 K12-1-2-1-1-c

 

Figure K. 12.1.2.2.1.c

 

Si le repère est placé de façon apparente dans le béton du support du dispositif de retenue, il faut prendre les précautions suivantes:

?    s'assurer, en examinant les plans du pont, que le support du dispositif fasse corps avec la dalle de platelage du tablier

?    placer le repère à 50 cm au moins de l'ancrage d'un montant du dispositif de retenue de telle manière qu'en cas d'arrachement de celui-ci, suite à un accident, le repère ne soit pas abîmé ou sa position modifiée (figure K. 12.1.2.2.1.d)

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-d

Figure K. 12.1.2.2.1.d

 

?    il faut également que le repère soit placé suffisamment à l'écart des lisses et entretoises (cas de la double glissière) afin d'assurer une position correcte de la mire (figure K. 12.1.2.2.1.e).

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-e

Figure K. 12.1.2.2.1.e

 

Repères Type 3 et 3L

 

Les repères de type 3 et 3 L sont placés horizontalement. Ils sont scellés à la résine dans un trou de diamètre 22 mm.

 

Ils sont prévus en alternative des repères de type 1, lorsque la longueur de ces derniers est insuffisante , comme par exemple dans le cas des murs de culée avec couronnement supérieur ou des tabliers de pont avec tablette en pierre de taille en saillie.

 

L'ancrage du repère dans la structure est au minimum de 70 mm.

 

Lorsque ce type de repère doit être scellé dans la paroi d'une culée, il faut s'assurer que le repère dépasse de 30 mm l'aplomb de la saillie du couronnement supérieur, afin de permettre le placement vertical de la mire (figure K. 12.1.2.2.1.f).

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-f

Figure K. 12.1.2.2.1.f

 

Si la pile ou la culée comporte un parement (briques, pierres de parement), le repère ne peut être fixé dans celui-ci, mais bien dans le béton de structure (figure K. 12.1.2.2.1.g).

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-1-g

Figure K. 12.1.2.2.1.g

 

Si le repère type 3 ou 3L se révèle trop court, il y a lieu de chercher une autre solution; comme par exemple, le placement de repères type 1 dans le béton de support de parement. Ce support est parfois quelque peu enterré.

 

K. 12.1.2.2.2. BALISES de référence.

 

Deux modèles de balises de référence sont préconisés: le modèle 1 pour les sols meubles et le modèle 2 pour les roches.

 

La position des balises de référence est matérialisée sur le terrain par le placement d'un poteau de signalisation de type "bas", de couleur orange, dépassant le sol d'environ 75 cm et fixé directement à la balise.

 

 

a. Modèle 1 (figure K. 12.1.2.2.2.a).

 

La balise modèle 1 est constituée d'une poutrelle en acier, IPE 200, de 2 m de longueur (à adapter éventuellement en fonction de la nature du sol), enfoncée dans le sol par battage. La tête de la poutrelle est noyée sur au moins 25 cm dans un bloc de béton de 70 cm de hauteur et de minimum 1500 cm² de section. Un repère type 2 est placé sur la face supérieure suivant les prescriptions du K. 12.1.2.2.1 ci-avant.

 

Le niveau du béton fini doit dépasser le niveau du sol de 20 cm. Avant le battage de la poutrelle, on s'assure qu'il n'y a pas de conduites ou de câbles à l'endroit prévu.

 

Description : fig 1 K12-1-2-2-2-a

Figure K. 12.1.2.2.2.a

 

b. Modèle 2.

 

La balise modèle 2 est formée simplement d'un bloc de béton de 70 cm de hauteur minimale et de minimum 1500 cm² de section, fondé directement sur la roche saine. Il dépasse de 20 cm le niveau du sol. Un repère type 2 est placé sur la face supérieure.