CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

I. Drainage et égouttage

 
PrécédentTable matièresSuivant

I. 8.8.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

I. 8.8.2.1. MATERIAUX

 

Les matériaux utilisés sont le plus souvent les matières plastiques: polyéthylène haute densité (PEHD), polychlorure de vinyl (PVC), polyester renforcé de fibres de verre (PRV), etc.

 

Ils sont conformes aux prescriptions du C. 38.1.4 et du C. 64.4.

 

Les documents de marché précisent la classe de résistance du coulis, conformément au tableau I. 8.6.2.3 et le type d'assemblage des tuyaux.

 

I. 8.8.2.2. MISE EN ŒUVRE

 

-    Mise en adéquation des lieux et des fosses de travail en fonction du procédé retenu: aire de stockage des éléments, placement du treuil de traction, fosses de dimension adaptée pour l'introduction et l'assemblage des tuyaux (éventuellement soudure), etc.

-    Assurer le centrage des dispositifs de calage du tubage dans la conduite existante, selon une méthode préalablement soumise à l'approbation du fonctionnaire dirigeant.

-    Ouverture de fouilles au droit des défauts ponctuels excessifs (ovalisation, effondrement, déboîtements importants, réductions de sections, ...).

 

Injection de mortier (si nécessaire)

 

A partir des regards de visite et par les tubulures préparées à cet effet, tout l'espace compris entre l'égout à rénover et le nouveau tuyau est rempli au moyen d'un mortier pompable, de grande fluidité et à retrait compensé.

L'injection du mortier se fait de manière gravitaire ou sous très légère pression afin d'éviter tout mouvement ou déformation de la nouvelle canalisation placée.

La tubulure d'aération, généralement placée au plus haut du côté amont, permet de contrôler le degré de remplissage.

 

Finitions

 

Après durcissement du coulis de ciment, les tubulures d'injection et d'aération sont retirées et les extrémités sont parachevées avec un béton à base de ciment HSR. Les regards de visite sont remis en leur état original et la cunette d'écoulement est adaptée au nouveau fil d'eau.

 

Traitement des raccordements

 

Les raccordements sont traités soit:

-    par l'extérieur: une fouille est réalisée à la hauteur du raccordement. Ce dernier est déconnecté. Une ouverture suffisamment grande est réalisée dans le tuyau à rénover de manière à permettre le placement d'une pièce de piquage

-    par l'intérieur: soit au moyen d'un robot, soit manuellement dans les cas accessibles.

 

I. 8.8.2.3. SPECIFICATIONS

 

Dans tous les cas, le choix du tubage (rapport largeur/épaisseur) est décrit dans les documents de marché. A défaut, il fait l'objet d'une note de calcul (suivant document de référence QUALIROUTES-I-1) à soumettre à l'approbation du fonctionnaire dirigeant.

 

I. 8.8.2.4. VERIFICATIONS

 

Les prescriptions du I.8.6.2.4 sont d'application.

 

I. 8.8.2.5. PAIEMENT

 

Les prescriptions du I.8.7.2.5 sont d'application.

 

La mise en adéquation des lieux et des fosses de travail en fonction du procédé retenu fait l'objet de postes séparés du métré.