CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

I. Drainage et égouttage

 
PrécédentTable matièresSuivant

I. 8.7.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

I. 8.7.2.1. MATERIAUX

 

Ils répondent aux prescriptions du C. 64.3.

 

 

I. 8.7.2.2. MISE EN ŒUVRE

 

Enroulement hélicoïdal

 

-    Le profilé est placé dans la machine et le bon fonctionnement de l'appareil est testé.

-    La machine est ensuite placée à la hauteur de la canalisation (dans le regard de visite) et l'enroulement commence. Un opérateur spécialisé contrôle en permanence l'opération.

-    L'enroulement se fait en continu, de regard de visite à regard de visite. En cas d'incidents, des regards de visite aveugles complémentaires sont réalisés.

-    Les raccordements sont traités tel que décrit au point «traitement des raccordements» ci-après.

-    Dans le cas de la présence d'un vide annulaire, les ouvertures entre l'ancien et le nouveau tuyau sont fermées provisoirement aux deux extrémités de chaque section rénovée (normalement dans les regards de visite), par injection de mousse polyuréthane, en veillant à placer les tubulures nécessaires pour l'injection du coulis de ciment et pour les évents.

 

Injection du coulis.

 

A partir des regards de visite et par les tubulures préparées à cet effet, tout l'espace compris entre l'égout à rénover et le nouveau tuyau est rempli au moyen d'un coulis de ciment, de grande fluidité.

 

L'injection du coulis se fait de manière gravitaire ou sous très légère pression afin d'éviter tout mouvement ou déformations de la nouvelle canalisation placée.

L'évent, généralement placé au plus haut du côté amont, permet de contrôler le degré de remplissage.

 

Les documents de marché précisent la classe de résistance du coulis, conformément au tableau C. 64.3.

 

Finitions

 

Après durcissement du coulis de ciment, les tubulures d'injection et les évents sont retirés et les extrémités sont parachevées avec un béton à base de ciment HSR. Les regards de visite sont remis en leur état original et leur cunette d'écoulement est adaptée au nouveau fil d'eau.

 

Traitement des raccordements

 

Les raccordements sont traités soit:

-    par l'extérieur: une fouille est réalisée à la hauteur du raccordement. Ce dernier est déconnecté. Une ouverture suffisamment grande est réalisée dans le tuyau à rénover de manière à permettre le placement d'une selle de branchement ou pièce de piquage

-    par l'intérieur: soit au moyen d'un robot, soit manuellement dans les cas accessibles.

 

Dans le cas de la présence d'un vide annulaire, le traitement des raccordements ne peut se faire qu'après durcissement du coulis d'injection.

 

I. 8.7.2.3. SPECIFICATIONS

 

Dans tous les cas, le choix du profilé (rapport largeur/épaisseur) fait l'objet d'une note de calcul (suivant document de référence QUALIROUTES-I-1) préalablement soumise à l'approbation du fonctionnaire dirigeant.

 

 

I. 8.7.2.4. VERIFICATIONS

 

Les prescriptions du I. 8.6.2.4 sont d'application.

 

I. 8.7.2.5. PAIEMENT

 

Les prescriptions du I. 8.6.2.5 sont d'application.

 

En cas d'incident, la réalisation d'un regard de visite aveugle fera l'objet d'un poste séparé du métré.