CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

I. Drainage et égouttage

 
PrécédentTable matièresSuivant

I. 8.5.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

I. 8.5.2.1. MATERIAUX

 

Ils répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-    résine synthétique (liant): thermo- ou photodurcissable, époxy, poyluréthane, etc: C. 64.1

-    matériau de support (armature, matière absorbante) - fibre de verre ou polyester, tissé ou non tissé: C. 64.1

-    feuille de protection pour le manchon gonflable: C. 64.1

-    feutre éventuel (absorption des excès de résine): C. 64.1.

 

I. 8.5.2.2. MISE EN ŒUVRE

 

I. 8.5.2.2.1. CONFECTION DE LA MANCHETTE

 

Type de manchette

 

Les documents de marché précisent la longueur d'une manchette, ainsi que les sollicitations mécaniques et hydrauliques auxquelles la manchette doit résister afin de permettre à l'entrepreneur d'en calculer l'épaisseur.

 

Le type de manchette utilisé est proposé par l'entrepreneur et préalablement soumis à l'approbation du fonctionnaire dirigeant.

 

Dans le cas où le matériau de support est constitué de plusieurs couches de feutre, les joints de ces couches ne peuvent en aucun cas se superposer.

 

Imprégnation

 

L'imprégnation de la résine dans le matériau de support est exécutée jusqu'à l'obtention d'une chemise entièrement imprégnée de résine: le volume de la résine employée pour l'imprégnation est au moins égal au volume des pores (vides) dans le matériau de support.

 

Polymérisation

 

La polymérisation peut s'effectuer à l'eau chaude, sous rayonnement UV ou électriquement.

 

I. 8.5.2.2.2. INSTALLATION DE LA MANCHETTE DANS LA CANALISATION EXISTANTE

 

Le support est imprégné de résine puis placé sur le manchon gonflable, dont la longueur est fonction de la longueur de la manchette à placer.

 

Le manchon est poussé au droit du défaut. Pour assurer le contact avec la canalisation existante, il est ensuite gonflé d'air ou d'eau de manière à épouser la forme de la canalisation à rénover. Il est laissé en place le temps suffisant pour permettre à la manchette d'adhérer à la paroi.

 

L'entrepreneur joint à son offre un document spécifiant la méthode d'installation, y compris:

-    la préparation de la conduite existante (nécessité de nettoyage, mise hors service éventuelle du tronçon à réparer avec dérivation ou stockage des effluents)

-    la méthode d'introduction.

 

Le cas échéant, les documents de marché précisent si l'écoulement des effluents doit impérativement être maintenu pendant l'exécution des travaux.

 

Dans les 30 jours calendrier suivant l'exécution, l'entrepreneur fournit la liste des rapports émis après exécution des manchettes (notamment, le registre des températures au moyen de thermocouples).

 

I. 8.5.2.2.3. TRAITEMENT DES RACCORDEMENTS

 

Sauf spécifications contraires des documents de marché, les raccordements sont rouverts depuis l'intérieur, manuellement dans les canalisations visitables ou au moyen de robot dans les canalisations non visitables.

 

I. 8.5.2.3. SPECIFICATIONS

 

Les prescriptions du I. 8.4.2.3.2 sont d'application.

 

I. 8.5.2.4. VERIFICATIONS

 

-    Inspection visuelle ou endoscopie partielle ou totale de l'égout rénové, effectuée conformément au I. 10.

-    Contrôle de l'étanchéité à 0,05 MPa.

 

Les documents de marché peuvent prescrire d'autres vérifications spécifiques.

 

I. 8.5.2.5. PAIEMENT

 

I. 8.5.2.5.1. MESURAGE

 

Le paiement s'effectue à la pièce en fonction du diamètre de la canalisation.

 

Sont compris dans le prix:

-    les études et calculs éventuels

-    l'inspection avant/après pose (hors inspections de diagnostic et de contrôle)

-    le curage éventuel, spécifique à la pose

-    le transport conditionné

-    l'imprégnation

-    la fourniture et le placement de la manchette

-    la dérivation et le pompage éventuels des effluents (si nécessaire).

 

Les opérations préalables (curage général, fraisage des raccordements pénétrants ou élimination des racines ou autres obstacles éventuels, etc.) font l'objet de postes séparés au métré.

 

Le cas échéant, la réouverture des raccordements, leur étanchéisation, y compris la pièce spéciale nécessaire, font l'objet d'un poste séparé du métré.

 

Le contrôle visuel par caméra et les autres contrôles spécifiques, requis par les documents de marché, font l'objet de postes séparés du métré.

 

I. 8.5.2.5.2. REFACTIONS POUR MANQUEMENT

 

Les prescriptions du I. 8.4.2.5.2 sont d'application.