CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

I. Drainage et égouttage

 
PrécédentTable matièresSuivant

I. 4.2.3. Spécifications

 

Sauf prescription contraire dans les documents de marché, les tolérances suivantes sont d'application.

 

Tolérances verticales par rapport au tracé

 

Il est fait une distinction entre les ouvrages:

 

-    dont le profil en long est d'importance primordiale pour le bon fonctionnement de l'ouvrage (égouttage gravitaire) ou pour le maintien d'un gabarit sur toute la longueur de l'ouvrage (tunnel de conduite):

-    les tolérances sont admises jusqu'à une valeur limite de 5 % du diamètre intérieur

-    pour les conduites gravitaires, toutes les contre-pentes sont éliminées avec un béton de remplissage à résistance égale contre les agressions chimiques et mécaniques. Après durcissement du béton de remplissage, les extrémités sont parachevées avec un béton à base de ciment HSR.

 

-    dont le profil en long n'est pas d'importance primordiale pour l'ouvrage:

-    les tolérances sont admises jusqu'à une valeur limite de 30 % du diamètre intérieur

 

Tolérances horizontales par rapport au tracé

 

Il est fait distinction entre les ouvrages:

-    dont les points d'arrivée et de départ sont d'importance primordiale pour la fonction de l'ouvrage. Dans ce cas, la tolérance horizontale maximale est de 50 % (valeur limite) du diamètre intérieur du fonçage du tuyau

-    dont le tracé n'est pas d'importance primordiale pour la fonction de l'ouvrage. Dans ce cas, les documents de marché fixent la tolérance au cas par cas.