CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

I. Drainage et égouttage

 
PrécédentTable matièresSuivant

I. 2.4. VERIFICATIONS

 

Contrôle visuel du tracé et du profil en long

 

Les profils, pentes et alignements sont vérifiés en continu.

 

Ils sont vérifiés une seconde fois après remblayage des canalisations. Les résultats sont notés dans le journal des travaux. En cas de mesure hors tolérance, l'entrepreneur remédie au manquement constaté suivant une méthode agréée par le fonctionnaire dirigeant.

 

Contrôle visuel des ouvrages

 

Ces vérifications sont effectuées après réalisation des raccordements avant la pose du revêtement de la voirie.

 

Le contrôle visuel des canalisations non visitables s'effectue par caméra mobile, après curage. Un profil en long indicatif est établi lors du passage de la caméra.

 

Pour les canalisations en matériaux synthétiques, les documents de marché peuvent prévoir que le contrôle visuel par caméra mobile d'accompagne d'une mesure en temps réel du taux d'ovalisation effectuée par le biais d'un dispositif permettant la mesure en continu de diamètres horizontaux et verticaux et leur comparaison.

 

Le contrôle visuel des ouvrages peut être complété d'essais locaux d'étanchéité des joints chaque fois que l'état d'un joint laisse supposer que l'étanchéité de celui-ci n'est pas assurée.

 

Essais d'étanchéité

 

Les documents de marché fixent le nombre d'essais et le fonctionnaire dirigeant désigne les tronçons à contrôler.

 

Un essai d'étanchéité entre deux regards est réalisé par tronçon de 250 m ou par fraction de 250 m. Le fonctionnaire dirigeant désigne le ou les tronçons à contrôler; avec une attention particulière chaque fois que l'état d'un joint laisse supposer que l'étanchéité de celui-ci n'est pas assurée.

 

L'essai s'applique aux tuyaux, aux raccordements d'égout et aux regards de visite. Les documents de marché précisent si cet essai est effectué par un test à l'eau (essai d'imperméabilité à l'eau) ou à l'air (essai d'imperméabilité à l'air).

 

L'essai est toujours exécuté avant la mise en place du revêtement routier.

 

Dans le cas d'une installation de raccordements d'égout sur une partie d'égouttage testée, l'essai est effectué après le placement des raccordements d'embranchement. Les tuyaux ou pièces d'obturation sont placés provisoirement pour rendre l'essai possible. Les avaloirs, les immeubles, etc. ne sont pas encore raccordés.

 

 

More:

I. 2.4.1. ESSAI A L'AIR

I. 2.4.2. ESSAIS A L'EAU