CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

H. Eléments lineaires

 
PrécédentTable matièresSuivant

H. 1.5.2. Clauses techniques

 

H. 1.5.2.1. Matériaux

 

Les matériaux répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-    sable: C. 3.4.7

-    ciment: C. 8

-    adjuvants: C. 17

-    produits de scellement: C. 21

-    pavés: C. 29

-    dalles: C. 30.

 

Les mortiers de jointoiement sont conformes aux spécifications ci-après:

-    les constituants entrant dans la composition du mortier doivent être conformes au C. 3.4.10

-    la quantité de ciment est d'au minimum 300 kg/m³ de sable sec

-    la résistance à la compression du mortier à 28 jours atteint 12 MPa (moyenne de 3 prélèvements) sans dépasser les 17 MPa en valeur individuelle.

 

H. 1.5.2.2. Exécution

 

L'élément linéaire comporte un nombre entier de pièces.

 

La pose se fait à plein bain de mortier et s'effectue directement sur la fondation, préalablement nettoyée.

Le dosage de ciment du mortier est compris entre 300 et 350 kg par m³ de sable et est fixé dans les documents de marché.

Le mortier est fabriqué par malaxage mécanique et approvisionné au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

Si nécessaire, le mortier peut être amélioré par des adjuvants, agréés par le fonctionnaire dirigeant.

La mise en œuvre par température diurne inférieure à 5 °C est interdite.

 

Le jointoiement au sable et au sable-ciment n'est pas autorisé.

 

Pour les joints de dilatation, les prescriptions du H. 1.3.2.2.4 sont d'application.

 

Pour le reste, l'exécution est conforme aux prescriptions du G. 4.3.1.2 pour les pavages en béton de ciment et du G. 4.2.1.2 pour les pavages en pierre naturelle.