CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 5.3.1. Clauses techniques

 

G. 5.3.1.1. Matériaux

 

Ils répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-    eau: C. 1

-    sables: C. 3.4.7.1

-    ciment: C. 8

-    produits de scellement: C. 21

-    carreaux en béton: C. 30.1.

 

G. 5.3.1.2. Exécution

 

G. 5.3.1.2.1. Appareillage

 

Le type d'appareillage choisi est défini dans les documents de marché. A défaut, les carreaux sont posés à joints alternés. Les lignes continues sont perpendiculaires au sens de circulation.

 

L'utilisation de pièces accessoires préfabriquées (demi-carreaux, ...) est obligatoire.

 

G. 5.3.1.2.2. Travaux préparatoires

 

La fondation est dressée parallèlement à la surface du revêtement. Toute irrégularité de surface de la couche de fondation supérieure à 1 cm est corrigée avec un matériau adéquat en veillant à respecter l'homogénéité du support.

 

En alignement droit, la pente de la fondation est au moins de 2,5 %.

 

La tolérance autorisée sur le niveau fini de la fondation est de ± 10 mm par rapport au niveau projet.

 

G. 5.3.1.2.3. Couche de pose

 

G. 5.3.1.2.3.1. Couche de pose en sable ou en sable-ciment

 

La couche de pose a une épaisseur uniforme de 3 cm après compactage.

 

La couche de pose est soit en sable, soit en sable-ciment. Les documents de marché précisent la nature de la couche de pose; à défaut, celle-ci est en sable. Sa composition répond au C. 3.4.7.1 ou au C. 3.4.7.2.

 

Le sable-ciment est du type I et répond aux prescriptions du F. 4.3 pour ce qui concerne sa composition, la fabrication et le transport.

 

Toutes les opérations de mise en œuvre sont réalisées endéans les trois heures qui suivent la fabrication du sable stabilisé et en tout cas avant le début de la prise du mélange.

 

La mise en œuvre du sable-ciment est interdite lorsque la température de l'air mesurée sous abri, à 1,5 m du sol est inférieure ou égale à 1 °C à 8 h du matin ou à - 3 °C durant la nuit.

 

Il est interdit au trafic lourd (+ de 3,5 t) de circuler sur le dallage avant 7 jours.

 

G. 5.3.1.2.3.2. Couche de pose à plein bain de mortier

 

En cas de pose à plein bain de mortier, celle-ci s'effectue directement sur la fondation, préalablement nettoyée.

 

Le dosage de ciment est compris entre 300 et 350 kg par m³ de sable et est fixé dans les documents de marché.

 

Le mortier est fabriqué par malaxage mécanique et approvisionné au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

 

Dans certains cas, le mortier peut être amélioré par des adjuvants, agréés par le fonctionnaire dirigeant.

 

La mise en œuvre par température diurne inférieure à 5° C est interdite.

 

G. 5.3.1.2.4. Pose

 

Les carreaux sont posés suivant l'appareillage prescrit aux documents de marché.

Des demi-carreaux ou des carreaux découpés sont placés aux endroits où il est impossible de poser des carreaux entiers. Les carreaux sont sciés (et non clivés). Les carreaux avec des bords cassés sont refusés.

 

La largeur des joints ne peut dépasser:

-    3 mm en pose sur sable

-    5 mm en pose à plein bain de mortier avec coulis de ciment

-    10 mm en pose à plein bain de mortier avec scellement au mortier.

 

Autour des points singuliers (chambres de visites, avaloirs, grilles, ...), soit des carreaux entiers et/ou des pièces spéciales sont placés, soit du microbéton de haute qualité est coulé.

Le long des éléments constituant les bords extérieurs des trottoirs (habitations, murs, clôtures, ...) du microbéton de haute qualité conforme au tableau G. 4.3.1.2.4 est coulé sur toute la hauteur du dallage et sa largeur ne dépasse pas 3 cm.

 

G. 5.3.1.2.5. Jointoiement

 

Lorsque les joints sont propres et au plus tard 24 heures après la pose, le jointoiement est exécuté. 

 

La profondeur des interstices à combler est supérieure à 10 mm.

 

Des joints transversaux de dilatation, d'une largeur de 10 mm sont réalisés au moins tous les 10 m et aux changements de direction. Ces joints sont remplis d'un produit de scellement.

 

Dans le cas d'une pose sur sable stabilisé, les prescriptions ci-dessous valables dans le cas de la pose sur sable ou dans le cas de la pose à plein bain de mortier sont d'application suivant la largeur des joints choisis.

 

G. 5.3.1.2.5.1. Jointoiement au sable

 

Dans le cas d'une pose sur sable, les carreaux sont jointoyés au sable conformément aux prescriptions du G. 4.3.1.2.5.

 

G. 5.3.1.2.5.2. Jointoiement au coulis de ciment

 

Dans le cas d'une pose à plein bain de mortier, les joints remplis d'un coulis de ciment ont une largeur maximum de 5 mm.

 

G. 5.3.1.2.5.3. Jointoiement au Mortier

 

Dans le cas d'une pose à plein bain de mortier, les joints scellés au mortier ont une largeur maximum de 10 mm.

Le mortier de jointoiement est gâché à consistance 'terre humide'. Il est forcé à la dague en le serrant fortement. Les joints sont arasés au même niveau que les éléments. Ils sont protégés contre la dessiccation durant au moins 72 heures. La mise en service est admise au plus tôt 5 jours après la mise en œuvre.