CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 4.3.1. Clauses techniques

 

G. 4.3.1.1. Matériaux

 

Ils répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-       eau: C. 1

-       sables: C. 3.4.7.1, C. 3.4.7.2 ou C. 3.4.7.3

-       ciment: C. 8

-       pavés en béton: C. 29.7.

 

G. 4.3.1.2. Exécution

 

G. 4.3.1.2.1. Appareillage

 

Les différents types d'appareillage de pose sont repris à la figure G. 4.3.1.2.1 pour des pavés rectangulaires (type A) suivant la NBN B 21-311. Pour d'autres types de pavés, les appareillages sont définis suivant les mêmes principes.

 

Le type d'appareillage est défini dans les documents de marché. A défaut, un appareillage à joints alternés est prévu pour les trottoirs et les zones de stationnement perpendiculairement au sens d'avancement; en voirie, l'appareillage est en arêtes de poisson.

 

L'utilisation de pièces accessoires préfabriquées reprises à la figure G. 4.3.1.2.1 (demi-pavé, chapelle, mitre, ...) est obligatoire.

ImagesExt/image174_60.png

ImagesExt/image174_61.pngImagesExt/image174_62.pngImagesExt/image174_63.pngImagesExt/image174_63.pngImagesExt/image174_64.jpg

 

 

La flèche indique le sens de circulation

Figure G. 4.3.1.2.1.

 

 

G. 4.3.1.2.2. Travaux préparatoires

 

Les prescriptions du G. 4.2.1.2.2 sont d'application.

 

La tolérance autorisée sur le niveau fini de la fondation est de ± 10 mm par rapport au niveau projet.

 

G. 4.3.1.2.3. Couche de pose

 

La couche de pose est en sable et a une épaisseur uniforme de 3 cm après compactage. Sa composition répond au C. 3.4.7.1 ou au C. 3.4.7.2.

 

G. 4.3.1.2.4. Pose

 

Les pavés sont posés suivant l'appareillage prescrit et selon la technique des joints minces, c'est-à-dire 'bord à bord'. La pose commence par les bords en disposant longitudinalement des pavés entiers et/ou des pièces spéciales. La largeur des joints ne peut dépasser 3 mm.

 

Aux endroits où il est impossible de poser des pavés entiers, des demi-pavés ou des pavés spéciaux, les pavés sont sciés (et non clivés ou cassés). Les pavés avec des bords cassés sont refusés.

 

Les pavés sciés ne peuvent être inférieurs à un demi-pavé. Au besoin, le pavé adjacent est également scié.

 

La fixation des pavés est réalisée par compactage au moyen de plaques vibrantes équipées de patins en caoutchouc et commence généralement du bord vers le milieu du revêtement.

 

Les pavés sont placés de telle manière que, après compactage, leur niveau dépasse de 5 à 10 mm les éléments linéaires de contrebutage.

 

Autour des points singuliers (chambres de visites, avaloirs, grilles, ...), soit des pavés entiers et/ou des pièces spéciales sont placés, soit du microbéton de haute qualité est coulé. Le long des éléments constituant les bords extérieurs des trottoirs (habitations, murs, clôtures, ...) du microbéton de haute qualité est coulé sur toute la hauteur du pavage et sa largeur ne dépasse pas 3 cm.

 

COMPOSITION D'UN MICROBETON

(Mise en œuvre manuelle)

Matériaux

Fractions granulométriques (mm)

Dosage (kg/m³)

Concassés de porphyre, grès ou gravier

2/6,3

4/6,3

1050

-

-

1000

Sable de rivière

0/2

0/5

700

-

-

750

Ciment CEM I ou CEM III/A - 42,5 - LA

450

Eau totale (E/C < 0,45) avec plastifiant ou super plastifiant

200

TOTAL

2400

 

Tableau G. 4.3.1.2.4.

 

G. 4.3.1.2.5. Jointoiement

 

Après quelques passages de la plaque vibrante, les joints sont fermés au moyen de sable de remplissage sec répandu par brossage à refus sur la surface.

 

Le sable de remplissage des joints répond aux prescriptions du C. 3.4.7.3.

 

Les opérations liées au jointoiement sont répétées autant de fois que nécessaire jusqu'à ce que tous les joints soient remplis et que les pavés n'accusent plus aucun mouvement.

 

Si nécessaire, un arrosage est effectué pour faciliter une meilleure pénétration du sable dans les joints.

 

Les pavés présentant une fissure ou des bords épaufrés sont remplacés.

 

Après ces opérations, les joints entre pavés se trouvent complètement remplis et bourrés de sable neuf et les pavés restent immobiles sous l'action d'un effort horizontal.

 

En cas de pavage en voirie, le compactage est complété, après exécution de toutes les opérations précitées, par le passage lent d'un rouleau à pneus d'une masse minimale de 10 t.

 

La circulation n'est admise qu'après exécution de toutes les opérations précitées. Avant le rétablissement du trafic, le pavage est recouvert de sable fin. Il est interdit au trafic lourd (+ de 3,5 t) de circuler sur les pavés avant 7 jours.