CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 3.2.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

G. 3.2.2.1. MATERIAUX

 

Les matériaux répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-    gravillons: C. 4.4.6.

-    liants: C. 12

-   bitume fluxé: C. 12.5

-   bitume fluxé à base de bitume(s) polymère(s): C. 12.6

-   émulsions cationiques de bitume(s) C67B1 et émulsions cationiques de bitume(s) modifié(s) par des polymères C69BP1: C. 12.8.

L'emploi d'un bitume fluxé Fm5B2 ou d'une émulsion cationique de bitume C67B1 n'est autorisé que sur les routes du réseau II b et du réseau III, quelle que soit la famille de produits concernés.

 

L'entrepreneur choisit les matériaux de façon à satisfaire aux prescriptions du G. 3.2.3.

 

G. 3.2.2.2. RENSEIGNEMENTS PREALABLES A FOURNIR

 

Au moins 15 jours avant la mise en œuvre, l'entrepreneur remet au fonctionnaire dirigeant une note justificative. Celle-ci comprend au moins les renseignements suivants:

-    le nom et les coordonnées de l'enduiseur

-    la version du cahier des charges type en vigueur

-    le code de la note justificative

-    les caractéristiques des matières premières (gravillons, liant, additifs, ...)

-    le type de liant choisi (émulsion cationique de bitume ou bitume fluxé) et son taux d'épandage

-    le taux d'épandage des gravillons.

 

En annexe à la note justificative figurent:

-    l'étiquette CE (obligatoire pour tous les produits soumis au marquage CE)

-    les fiches techniques des composants (gravillons, liant, additifs, ...)

-    les données enregistrées pour les planches test pour essais de type initiaux (TAIT) correspondant à la famille concernée, conformément à l'annexe C de la NBN EN 12271

-    le certificat de maîtrise de la production (FPC) conformément à l'annexe A de la NBN EN 12271.

 

La fiche technique de chaque composant comprend au moins les renseignements suivants:

-    le nom et la localisation du fabricant de la matière première

-    le lieu d'origine

-    la nature et le nom complet du produit, en fonction du document normatif d'application sur la matière première

-    la dénomination commerciale, utilisée sur les documents de livraison

-    toutes les caractéristiques de la matière première spécifiées dans le cahier des charges

-    les valeurs déclarées (résultat moyen d'une série d'essais)

-    la date de réalisation de la fiche technique.

 

Si une des données mentionnées sur la fiche technique d'une matière première change, le fabricant transmet immédiatement la nouvelle fiche technique au fonctionnaire dirigeant.

 

G. 3.2.2.3. MISE EN ŒUVRE

 

G. 3.2.2.3.1. REPARATIONS PREALABLES

 

Si les documents de marché le prévoient, les réparations suivantes sont exécutées et ce au moins quinze jours avant le début de l'enduisage:

-    réparation des flaches et nids-de-poule (suivant M. 3.6)

-    traitement par fraisage des zones déformées (suivant M. 3.1) et/ou par mise en œuvre d'un MBCF ou d'un asphalte coulé (suivant M. 3.2)

-    traitement des joints et des fissures (suivant M. 3.4.pour les supports en enrobés ou suivant M. 2.5 pour les supports en béton)

-    traitement des zones poreuses ou finement fissurées par application d'émulsion cationique de bitume suivie de gravillons 2/4

-    mise à niveau d'éléments localisés (suivant M. 1.4).

 

G. 3.2.2.3.2. TRAVAUX PREPARATOIRES

 

Le cas échéant, les travaux préparatoires suivants sont exécutés avant toute mise en œuvre:

-    élimination par raclage ou brossage de tous débris organiques, terres, plaques argileuses et autres déchets, en particulier le long des éléments linéaires

-    élimination des traces d'huiles et de corps gras et brossage mécanique de toute la surface de la chaussée

-    masquage des avaloirs, trapillons et autres éléments localisés

-    si les documents de marché le prévoient, enlèvement des marquages routiers.

 

G. 3.2.2.3.3. MISE EN ŒUVRE

 

L'entrepreneur détermine les taux d'épandage du (des) liant(s) et des gravillons ainsi que les procédures d'exécution de façon à garantir la conformité de l'enduit superficiel aux prescriptions du G. 3.2.3. Les taux sont adaptés en fonction des circonstances.

 

Les joints longitudinaux entre les surfaces à enduire et les revêtements adjacents ou les éléments linéaires sont enduits partiellement (chevauchement ± 2 cm) sauf si le joint a fait l'objet d'un traitement préalable.

 

Dans le cas d'un enduit bicouche, aux extrémités de la section, la couche supérieure déborde de 0,50 m par rapport à la couche inférieure.

 

Les extrémités de la (des deux) couche(s) sont nettes, rectilignes et perpendiculaires à l'axe de la chaussée.

 

G. 3.2.2.3.4. OUVERTURE AU TRAFIC

 

L'enlèvement des masquages a lieu immédiatement après la mise en œuvre des granulats et, en tout cas, avant la rupture de l'émulsion.

Aucune circulation n'est admise sur la surface avant achèvement du cylindrage et rupture complète de l'émulsion éventuellement utilisée.

Pour tous les enduits, le trafic est admis en deux phases successives après le compactage.

 

-    1ère phase

 

Durée: - 1 heure minimum sur les routes du réseau I

           - 3 heures minimum sur les routes des réseaux II et III.

 

Vitesse du trafic: l'entrepreneur prend toutes dispositions pour limiter la vitesse à 30 km/h.

 

Pour les routes du réseau I, l'utilisation d'un véhicule-pilote est obligatoire.

 

Au terme de la 1ère phase, l'entrepreneur élimine les pierres non fixées au moyen d'une brosse mécanique munie d'un aspirateur.

 

-    2ème phase

 

Durée: - 1 semaine minimum sur les routes du réseau I

           - 2 semaines minimum sur les routes des réseaux II et III.

 

Vitesse du trafic: limitée à 50 km/h par signalisation.

 

Durant la deuxième phase et jusqu'à la réception provisoire, l'entrepreneur procède régulièrement à l'élimination des pierres non fixées au moyen d'une brosse mécanique munie d'un aspirateur et maintient sur le chantier une signalisation indiquant les projections possibles de pierres.

 

En cas de soudaines conditions météorologiques défavorables survenant pendant ou juste après l'exécution, toute circulation sur les zones enduites est interdite.