CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 2.4.2. VERIFICATIONS APRES EXECUTION (réception technique a posteriori)

 

G. 2.4.2.1. contrôle de la composition de l'enrobé

 

Conformément à l'article 12 § 7 du cahier général des charges (chapitre A du présent cahier des charges type), des contrôles de la granularité, de la teneur en liant, du pourcentage de vides, de l'orniérage et de la sensibilité à l'eau peuvent être réalisés sur des carottes prélevées dans les différentes couches d'enrobés bitumineux.

 

G. 2.4.2.1.1. GRANULARITE, TENEUR EN LIANT ET POURCENTAGE DE VIDES DE L'ENROBE

 

Les contrôles sont effectués sur des carottes de 100 cm² (? 113 mm) ou de 177 cm² (? 150 mm) extraites du revêtement, à raison de 1 par 1.000 m², avec un minimum de 3 carottes par section contrôlée.

 

G. 2.4.2.1.2. ORNIERAGE et sensibilité à l'eau

 

Lorsque l'enrobé ne répond pas aux prescriptions relatives à la granularité, la teneur en liant et/ou le pourcentage de vides, les contrôles de l'orniérage et de la sensibilité à l'eau sont réalisés sur des carottes prélevées comme suit.

 

Pour l'orniérage, les contrôles sont effectués sur des carottes de 400 cm² extraites du revêtement, à raison de 3 par section ≤ 3.000 m² et de 6 par section > 3.000 m².

 

Pour la sensibilité à l'eau, les contrôles sont effectués sur des carottes de 79 cm² (? 100 mm) ou de 177 cm² (? 150 mm) extraites du revêtement, à raison de 6 par section contrôlée.

 

G. 2.4.2.2. contrôle de la mise en œuvre de l'enrobé

 

Les contrôles portent sur l'épaisseur, la compacité relative, l'orniérage et la sensibilité à l'eau.

 

L'échantillonnage est réalisé conformément aux prescriptions du G. 1.4.2.1.1.

 

Sauf dispositions contraires des documents de marché, les échantillons ne sont prélevés ni dans les joints, ni dans les zones posées manuellement, ni au droit des points singuliers déterminés contradictoirement avant la pose du revêtement.

 

Pour l'essai au simulateur de trafic et l'essai de sensibilité à l'eau sur les SMA et les AC qui ne répondent pas aux prescriptions relatives à la compacité relative, l'échantillonnage est réalisé comme suit.

 

Il est prélevé 6 carottes de 400 cm² et 6 carottes de 100 ou de 177 cm² aux endroits présentant les plus mauvaises compacités relatives. Si la surface du chantier est inférieure à 10.000 m², le nombre de carottes de 400 cm² prélevées est de 3.

 

Pour le contrôle des épaisseurs totales des carottes, lorsqu'une carotte représentative d'une section ne respecte pas les prescriptions, il peut être fait procéder à la repose en tout point conforme aux prescriptions (y compris au niveau des joints de réparation). La surface de réparation est déterminée comme suit.

 

Des carottages successifs sont réalisés de part et d'autre de la première carotte (dans le sens longitudinal) de manière à retrouver les épaisseurs voulues. Le remplacement du revêtement se fait sur toute la largeur de la voirie et sur la longueur définie par les carottages. Cette longueur doit être au minimum celle permettant la pose au finisseur.

 

G. 2.4.2.3. Caractéristiques de surface

 

Les prescriptions du G. 1.4.2.2 sont d'application.

 

G. 2.4.2.3.1. DRAINABILITE DES ENROBES DRAINANTS

 

Les contrôles sont effectués à raison de 1 par 1000 m², ainsi qu'en tous points où l'état de la surface laisse supposer un colmatage.

Ils sont réalisés le plus tôt possible après exécution du revêtement.

 

G. 2.4.2.3.2. Planéité transversale

 

Les contrôles sont effectués sur chaque lot par section hectométrique.