CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 2.2.4. ETUDE PRELIMINAIRE

 

L'entrepreneur, sur base des renseignements communiqués par le fabricant, établit la composition de chaque type d'enrobé qu'il fournit et communique au fonctionnaire dirigeant les renseignements et vérifications suivants:

 

 

G. 2.2.4.1. VERIFICATION DE LA FORMULATION ET NOTE JUSTIFICATIVE

 

En conformité avec le marquage CE, le fabricant détermine la composition théorique de chaque type d'enrobé qu'il met en œuvre sur base d'une étude réalisée suivant une méthode analytique pertinente (telle que PRADOWIN ou autre méthode équivalente).

 

G. 2.2.4.1.1. VERIFICATION A LA TENEUR EN LIANT DE CONSIGNE

 

Sur base de la granularité des différents composants choisis suite à l'étude théorique du mélange, la granularité de l'enrobé bitumineux est déterminée par le fabricant. Les tamis à utiliser pour déterminer celle-ci sont fixés dans les paragraphes G. 2.2.2.1, G. 2.2.2.2 ou G.2.2.2.3 suivant le type d'enrobé fabriqué.

En fonction de ces éléments et de son expérience, le fabricant choisit la teneur en liant de consigne du mélange.

Il réalise ensuite une série d'éprouvettes correspondant à la granularité retenue et à la teneur en liant de consigne choisie. Ces éprouvettes sont compactées au moyen de la presse à compactage giratoire ou éventuellement du compacteur à impact.

La vérification à la teneur en liant de consigne est réalisée soit par le fabricant dans ses installations, soit dans un laboratoire accrédité ou reconnu par le pouvoir adjudicateur. Cette vérification comprend les essais suivants:

-    enrobés à squelette sableux (AC): détermination du pourcentage de vides suivant NBN EN 12697-8, de la masse volumique réelle suivant NBN EN 12697-5 (procédure A), de la masse volumique apparente suivant NBN EN 12697-6 (mode opératoire B pour le compacteur à impact ou mode opératoire D pour la presse à compactage giratoire) et de la sensibilité à l'eau suivant NBN EN 12697-12. Si l'enrobé est destiné uniquement au réseau III, les vides remplis par le bitume sont également déterminés.

-    bétons bitumineux grenus à forte teneur en mastic (SMA): détermination du pourcentage de vides suivant NBN EN 12697-8, de la masse volumique réelle suivant NBN EN 12697-5 (procédure A), de la masse volumique apparente suivant NBN EN 12697-6 (mode opératoire B pour le compacteur à impact ou mode opératoire D pour la presse à compactage giratoire), de la sensibilité à l'eau suivant NBN EN 12697-12 et de l'égouttage du liant suivant NBN EN 12697-18. Si l'enrobé est destiné uniquement au réseau III, les vides remplis par le bitume sont également déterminés.

-    enrobés drainants (PA): détermination du pourcentage de vides suivant NBN EN 12697-8, de la masse volumique réelle suivant NBN EN 12697-5 (procédure A), de la masse volumique apparente suivant NBN EN 12697-6 (mode opératoire D pour la presse à compactage giratoire) de la sensibilité à l'eau suivant NBN EN 12697-12, de l'égouttage du liant suivant NBN EN 12697-18 (méthode au panier pour les PA sans fibres, méthode Schellenberg pour les autres enrobés) et de la perte de masse suivant NBN EN 12697-17.

-    bétons bitumineux très minces (BBTM): détermination du pourcentage de vides suivant NBN EN 12697-8, de la masse volumique réelle suivant NBN EN 12697-5 (procédure A), de la masse volumique apparente suivant NBN EN 12697-6 (mode opératoire D pour la presse à compactage giratoire), et de la sensibilité à l'eau suivant NBN EN 12697-12.

 

Si le nombre d'éprouvettes n'est pas spécifié dans la méthode d'essais, les différentes caractéristiques sont mesurées sur 3 éprouvettes et chaque résultat est constitué de la moyenne des 3 essais. Les résultats satisfont aux exigences générales (G. 2.2.3.1) et, le cas échéant aux exigences empiriques (G. 2.2.3.2).

 

G. 2.2.4.1.2. NOTE JUSTIFICATIVE

 

Le fabricant établit une note justificative que l'entrepreneur transmet au fonctionnaire dirigeant.

 

La note justificative comprend au moins les renseignements suivants:

-    le code d'identification de la note justificative (chaque note est identifiée par un code unique)

-    le nom et l'adresse du fabricant des mélanges bitumineux

-    le nom et l'adresse de la centrale d'enrobage

-    la liste des documents de référence: norme(s) européennes(s), cahier des charges type, cahier spécial des charges, ...

-    la dénomination du mélange bitumineux selon le document de référence applicable

-    la composition du mélange bitumineux (pourcentage de chaque fraction de gravillons, de fraction de(s) sable(s) et de fraction de filler, la teneur éventuelle en fibres, la marque de conformité)

-    la teneur en liant de consigne (par rapport à la masse de l'ensemble du mélange)

-    matières premières:

-   pour toutes les matières premières: le pourcentage, le type de matériau et sa nature, l'origine, le producteur, la masse volumique réelle

-   gravillons et sables: calibre et granularité

-   fillers (pour le filler d'apport et filler de récupération): porosité et autres caractéristiques

-   bitumes (pour le bitume neuf, asphalte naturel et additifs): type et caractéristiques

-   agrégats d'enrobés bitumineux: homogénéité, désignation de la taille des agrégats d'enrobés bitumineux (U, 0/D), granularité, nature des gravillons, masse volumique réelle des granulats, pourcentage des constituants (bitume et fractions filler, sable et gravillons), type (routier ou modifié), masse volumique et pénétration du bitume

-    la granularité du mélange de sables

-    la pénétration du mélange de bitumes

-    la masse volumique réelle du mélange de fillers

-    la porosité du filler sec compacté (Rigden)

-    la granularité du mélange bitumineux

-    toutes les données et les résultats partiels et définitifs des essais effectués sur l'enrobé bitumineux dans le cadre de l'étude préliminaire

-    les fourchettes de température préconisées pour la fabrication, l'épandage et le compactage de l'enrobé

-    les intervalles de température pour granulats, liant, agrégat d'enrobés bitumineux et mélange bitumineux à respecter lors de la production

-    la teneur en liant à retrouver à l'analyse (méthode par centrifugation) et le solvant utilisé

-    les caractéristiques de l'agent réjuvénant éventuellement proposé

-    la description du processus de recyclage à la centrale.

 

En annexe à la note justificative sont joints:

-    la copie du certificat de marquage CE pour le fabricant concerné

-    l'étiquette CE du mélange concerné (obligatoire pour tous les produits soumis au marquage CE)

-    la composition du mélange, basée sur une étude réalisée suivant une méthode pertinente telle que PRADOWIN ou une autre méthode adéquate

-    les fiches techniques des composants (gravillons, sables, filler, liant, additifs, ...)

-    les documents attestant d'une éventuelle certification volontaire.

 

G. 2.2.4.2. FICHES TECHNIQUES

 

La fiche technique de l'enrobé bitumineux comprend au moins les renseignements suivants:

-    le code d'identification de la note justificative sur laquelle la fiche technique est basée

-    le code d'identification de la fiche technique

-    le nom et l'adresse du fabricant des mélanges bitumineux

-    le nom et l'adresse de la centrale d'enrobage

-    la liste des documents de référence (norme(s) européenne(s), cahier des charges type, cahier spécial des charges, ...)

-    dénomination du mélange bitumineux selon le document de référence applicable

-    domaine d'application du mélange bitumineux

-    la composition du mélange (pourcentage de fraction de gravillons, fraction de sable, fraction de filler)

-    la teneur en liant de consigne (par rapport à la masse de l'ensemble du mélange)

-    les matières premières utilisées (le pourcentage ajouté, la sorte/la nature, le calibre, la marque de conformité)

-    les résultats des essais effectués sur l'enrobé bitumineux dans le cadre de l'étude préliminaire

-    la granularité du mélange bitumineux

-    tout autre élément nécessaire à la réalisation de l'étude.

 

Les fiches techniques des matières premières utilisées dans la formulation, contiennent au moins les données suivantes:

-    le nom et l'adresse du fabricant de la matière première

-    le lieu d'origine

-    la nature et le nom complet du produit, en fonction du document normatif d'application sur la matière première

-    la dénomination commerciale utilisée sur les documents de livraison

-    toutes les caractéristiques qui sont d'application sur la matière première dans le cahier des charges

-    les valeurs déclarées,(résultat moyen d'une série d'essais)

-    la date de réalisation de la fiche technique.

 

Si une des données mentionnées sur la fiche technique d'une matière première change, l'entrepreneur transmet immédiatement la nouvelle fiche technique au fonctionnaire dirigeant.