CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

G. Revêtements

 
PrécédentTable matièresSuivant

G. 1.2.5. Composition du béton

 

G. 1.2.5.1. Définition

 

Les bétons sont obtenus par mélange de matériaux tels que gravillons, sable, ciment, eau, adjuvants et colorants éventuels.

Par défaut, le squelette du béton est de teinte naturelle. Les documents de marché précisent éventuellement si les gravillons sont de couleur.

 

G. 1.2.5.2. Composition

 

L'entrepreneur choisit la composition du béton en respectant les prescriptions suivantes:

 

 

Dmax du granulat
(mm)

Quantité de ciment
(kg/m³)

Rapport eau/ciment
E/C

Teneur en air
(% -v)

Réseau I

Couche supérieure (mono ou bicouche)

> 20
6,3 < Dmax ≤ 20
≤ 6,3

≥ 400
≥ 400
≥ 425

≤ 0,45
≤ 0,45
≤ 0,45

-
3 ≤ v ≤ 6
5 ≤ v ≤ 8

Couche inférieure (bicouche)

≥ 20

≥ 375

≤ 0,45

3 ≤ v ≤ 6

Réseau II

Couche supérieure (mono ou bicouche)

> 20
6,3 < Dmax ≤ 20
≤ 6,3

≥ 350
≥ 375
≥ 400

≤ 0,50
≤ 0,50
≤ 0,50

-
3 ≤ v ≤ 6
5 ≤ v ≤ 8

Couche inférieure (bicouche)

≥ 20

≥ 350

≤ 0,50

3 ≤ v ≤ 6

Réseau III

Couche supérieure (mono ou bicouche)

> 20
6,3 < Dmax ≤ 20
≤ 6,3

≥ 325
≥ 350
≥ 375

≤ 0,50
≤ 0,50
≤ 0,50

-
3 ≤ v ≤ 6
5 ≤ v ≤ 8

Couche inférieure (bicouche)

≥ 20

≥ 325

≤ 0,55

3 ≤ v ≤ 6

 

Le module de finesse du sable utilisé dans la composition du béton  correspond à la catégorie CF (4,0 à 2,4). De même, en cas de mélange de plusieurs sables, le module de finesse du mélange de sables obtenu correspond à la catégorie CF.

 

La dimension maximale du calibre nominal des granulats est limitée à 32 mm (20 mm dans le cas où les goujons sont enfoncés par vibration).

 

L'ajout de cendres volantes au béton est interdit.

 

Les documents de marché peuvent imposer l'utilisation d'un entraîneur d'air pour Dmax > 20 mm.

Par ailleurs, l'incorporation d'un entraîneur d'air est obligatoire dans tous les cas où une teneur en air est imposée dans le tableau ci-dessus.

Au moins quinze jours avant le début du bétonnage, l'entrepreneur fournit:

 

-    les fiches techniques des composants (gravillons, sable, ciment, aciers, additions et adjuvants éventuels, ...)

-    les fiches techniques du retardateur de prise, du produit de cure, du mortier de scellement, ...

-    une étude de la composition du béton, validée par un laboratoire accrédité pour les essais correspondants ou reconnu par le pouvoir adjudicateur, reprenant:

-   la composition en masse des gravillons et du sable

-   la quantité de ciment et d'eau par m³ de béton

-   la consistance et l'ouvrabilité mesurées au cône d'Abrams et au consistomètre VB

-   la nature et les courbes granulométriques des composants inertes (sable, fractions granulométriques des gravillons)

-   le type, les caractéristiques et le dosage des adjuvants

-   la teneur en air occlus du béton frais

-   la masse volumique apparente du béton frais compacté

-   la résistance à la compression, à 7 et 28 jours d'âge, sur deux séries de trois carottes de 100 cm²

-    l'emplacement de la centrale à béton

-    pour le béton armé, le bilan global des ions chlore provenant de tous les composants entrant dans la fabrication du béton (gravillons, sable, ciment, eau, additions et adjuvants éventuels) ainsi que le bilan global des alcalis (suivant document de référence QUALIROUTES-C-2)

-    dans le cas d'un béton coloré, une ou plusieurs épreuves de convenance sont réalisées. Les planches d'essais de 0,5 m x 0,5 m sont réalisées en laboratoire et éventuellement dénudées ou imprimées pour attester de la teinte.