CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

F. Sous-fondations et fondations

 
PrécédentTable matièresSuivant

F. 4.5.2. CLAUSES TECHNIQUES

 

F. 4.5.2.1. MATERIAUX

 

Ils répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant.

-    eau: C. 1

-    laitier granulé: C. 3.3.1

-    sable: C. 3.4.4

-    gravillons: C. 4.4.3

-    graves: C. 5.4.3

-    cendres volantes: C. 7

-    ciment: C. 8

-    filler: C. 11

-    adjuvants: C. 17.

 

F. 4.5.2.2. EXECUTION

 

F. 4.5.2.2.1. Composition

 

Pour le béton maigre pour fondation de chaussées et/ou zones d'immobilisation, l'entrepreneur fournit, au moins quinze jours avant le début du bétonnage:

-    les fiches techniques des composants (gravillons, graves, sable, ciment, additifs et adjuvants éventuels, ...)

-    une étude de la composition du béton, certifiée par un laboratoire, reprenant:

-    la composition en masse des gravillons, graves et sables

-    la teneur en ciment et en eau

-    la consistance du béton frais

-    la masse volumique du béton à l'état sec

-    le type, les caractéristiques et le dosage des adjuvants et additifs éventuels

-    l'emplacement de la centrale à béton.

 

Le béton maigre pour les fondations de trottoirs, éléments linéaires et localisés est un béton maigre fourni à performance spécifiée suivant les NBN EN 206-1 et NBN B 15-001, il est de classe de résistance C16/20.

 

F. 4.5.2.2.2. Fabrication

 

Les mélanges sont effectués dans une centrale de malaxage dont la capacité est suffisante pour suivre la cadence du chantier. L'entrepreneur ne peut modifier la composition du béton en cours de bétonnage sans l'accord préalable du fonctionnaire dirigeant.

La durée de malaxage, comptée à partir de l'introduction du dernier matériau dans le malaxeur (eau comprise), est supérieure à une minute.

 

Pour les bétons maigres, la teneur en ciment est au minimum de 100 kg/m³, la teneur en eau efficace ne dépasse pas 8 % de la masse du mélange sec et la teneur éventuelle en cendres volantes ne peut dépasser 8 % de la masse des granulats secs.

 

F. 4.5.2.2.3. Transport

 

La livraison est conforme au § 7 de la NBN EN 206-1. Le béton frais est transporté, de la centrale au chantier, par des camions-bennes bâchés. Tout autre moyen de transport n'est autorisé qu'avec l'accord du fonctionnaire dirigeant. Si le transport par camion-malaxeur a été autorisé, le malaxeur tourne en vitesse de malaxage pendant au moins 2 minutes avant le déversement du béton.

Les adjuvants autorisés sont introduits, au plus tard, avant la période de malaxage précédant le déversement du béton.

 

F. 4.5.2.2.4. Mise en oeuvre

 

La mise en œuvre du béton est faite mécaniquement en une seule couche.

Pour les éléments linéaires préfabriqués et les trottoirs, l'épandage du béton peut être exécuté manuellement.

 

Lorsque l'élément linéaire coulé en place est mis en œuvre au moyen d'une machine à coffrages glissants, la fondation est également posée à l'aide d'une machine équivalente et ce sur une épaisseur minimum de 0,15 m. Au plus tard 30 minutes après sa mise en œuvre, celle-ci est est protégée contre la dessiccation au moyen d'une feuille plastique. Si l'élément linéaire n'est pas mis en œuvre, cette protection est maintenue durant au minimum 72 heures.

 

Le béton est mis en œuvre, compacté et protégé contre la dessiccation endéans les 2 heures qui suivent sa fabrication.

La mise en œuvre est interdite lorsque la température de l'air mesurée sous abri, à 1,5 m du sol, est ≤ 1 °C à 8 heures du matin ou ≤ -3 °C durant la nuit.

 

En fin de journée, la fondation est limitée par un plan vertical au moyen d'un coffrage ou d'un madrier posé sur chant et contre lequel vient buter le béton. Ce coffrage a la hauteur de la fondation et est solidement maintenu en place.

 

F. 4.5.2.2.5. Protection contre la dessiccation et le gel

 

La protection contre la dessiccation et le gel s'effectue conformément au F. 2.3.2.4.3.

 

F. 4.5.2.2.6. Mise en service

 

Toute circulation sur le béton est interdite pendant les 7 jours qui suivent la mise en œuvre.

 

F. 4.5.2.2.7. Joints

 

Les prescriptions du F. 4.3.2.5 sont d'application.