CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

E. Terrassements généraux et particuliers

 
PrécédentTable matièresSuivant

E. 3.7.1. Clauses techniques

 

Il existe deux types de produits à choisir suivant la perméabilité du milieu environnant:

-    essorable (drainage naturel du milieu)

-    non essorable (terrain imperméable – non drainant).

 

E. 3.7.1.1. matériaux

 

Ils répondent aux prescriptions du chapitre C les concernant:

-    eau: C. 1

-    sol: C. 2

-    sable: C. 3.4.3

-    gravillons: C. 4.4.3

-    grave: C. 5.2.3

-    granulats d'argile expansée: C. 6.3

-    cendres volantes: C. 7

-    ciment: C. 8

-    chaux: C. 9

-    L.H.R.: C. 10.1

-    filler: C. 11

-    adjuvant: C. 17

-    bentonite: C. 65.

 

E. 3.7.1.2. Formulation

 

Une note justificative préalable à l'utilisation du MAR est transmise pour approbation au fonctionnaire dirigeant 15 jours au moins avant le début des travaux.

 

La note justificative comprend au moins les informations suivantes:

-    la courbe granulométrique du mélange

-    les caractéristiques et le dosage des constituants:

-    sable(s), gravillons ou grave, sol

-    ciment, chaux ou LHR

-    eau

-    adjuvants éventuels

-    éventuellement cendres volantes ou filler ou bentonite (utilisée comme adjuvant; cette dernière ne peut plus revenir à l'état liquide lors de la prise du MAR)

-    les performances du mélange: essorable ou non essorable

-    l'ouvrabilité du matériau mesuré au cône d'Abrams

-    le délai maximum d'ouvrabilité du MAR (après introduction des additifs éventuels)

-    le délai à partir duquel une empreinte de chaussure n'est presque plus visible (délai de restitution de la circulation piétonne)

-    la résistance R'c à 28 jours.

 

E. 3.7.1.3. execution

 

Le mélange doit être homogène. Le transport éventuel se fait par camion malaxeur. Certains additifs peuvent être introduits sur site avant mise en œuvre.

 

Il faut veiller à assurer un blocage des canalisations afin d'empêcher celles-ci de subir des déplacements verticaux.

 

Lors du versage direct du MAR, des mesures sont prises pour éviter toute ségrégation du produit.

 

La mise en œuvre est interdite lorsque la température de l'air mesurée sous abri, à 1,5 m au-dessus du sol, est ≤ à 5 °C à 8 h du matin.