CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

C. Matériaux et produits de construction

 
PrécédentTable matièresSuivant

C. 58.1.3. Protection contre la corrosion

 

La protection contre la corrosion des tubes, des raccords et des pièces spéciales est assurée suivant les prescriptions du tableau C. 58.1.3.

 

Les raccords et les pièces spéciales peuvent être revêtus manuellement. Leurs revêtements, tant interne qu'externe, sont semblables à ceux des tubes. Toutefois, le revêtement interne des pièces à brides équipant des canalisations revêtues intérieurement de mortier de ciment peut être à base de résines époxydes.

 

TYPE D'ASSEMBLAGE

DN

REVETEMENTS

EXTERNE

INTERNE

joints
isothermes

80 ≤ DN ≤ 150

polyéthylène
extrudé

résines
époxydes

slip-joints

80 ≤ DN ≤ 450

polyéthylène
extrudé

mortier de ciment

80 ≤ DN ≤ 600

polyéthylène
enroulé

DN > 600

Polyéthylène
enroulé

slip-joints
isothermes

200 ≤DN ≤ 450

polyéthylène
extrudé

résines
époxydes

DN > 450

polyéthylène
enroulé

emboîtement automatique

100 ≤ DN ≤ 300

Polyéthylène extrudé

Mortier de ciment

 

Tableau C. 58.1.3.

 

C. 58.1.3.1. Protection au moyen de résines époxydes

 

Les revêtements à base de résines époxydes sont conformes à la norme NBN S 29-101. Ils sont certifiés HYDROCHECK (délivré par BELGAQUA) ou équivalent. A défaut, les essais de réception technique préalable sont effectués.

 

Les réparations sur chantier ne sont admises que pour les petits éclats et les très petites fissurations résultant du transport et de la manutention et sont effectuées selon les prescriptions suivantes.

 

Le pourtour de cette zone est débarrassé de tout revêtement non adhérent ou dégradé. Le métal est mis à nu sur la zone à réparer; les arêtes vives sont arrondies.

 

Le revêtement sain au voisinage immédiat de la zone à retoucher est dépoli au papier abrasif sur une largeur de 10 à 50 mm. La surface traitée est dégraissée par un solvant.

 

La réparation est effectuée au moyen d'un époxy liquide préconisé par le fabricant du produit de revêtement originel (une attestation est exigée) et en respectant les conditions d'application.

 

Avant l'application de l'enduit, la bonne préparation de la surface et l'absence de condensation ou d'humidité sur la surface à réparer est contrôlée. L'enduit est appliqué en épaisseur régulière sur toute la surface mise à nu et recouvre en partie le revêtement sain sur le pourtour rendu rugueux. L'épaisseur de la réparation terminée est au moins égale à celle du revêtement réalisé en usine.

 

Aucune réparation n'est effectuée à une température inférieure à 5 °C.

 

C. 58.1.3.2. Protection au moyen de mortier de ciment

 

Les revêtements à base de mortier de ciment sont conformes à la norme NBN S 29-103.

 

Les réparations des revêtements à base de mortier de ciment qui n'excèdent pas 5 % de la surface des tubes ou des pièces sont admises. Elles sont exécutées à la main à l'aide d'un mélange à pourcentage égal de ciment et de sable siliceux, avec de l'eau en quantité juste suffisante. L'eau peut être additionnée d'un adjuvant destiné à améliorer la qualité de la réparation pour autant qu'il dispose de l'agrément HYDROCHECK délivré par BELGAQUA ou équivalent.

 

C. 58.1.3.3. Protection au moyen de polyéthyléne

 

Les revêtements en polyéthylène extrudé sont conformes à la norme NBN EN 10288. Les raccords sont protégés par du polyéthylène enroulé.

 

Les revêtements en polyéthylène enroulé sont conformes à la norme NF A 49-703. La composition et la qualité du primaire d'adhérence, de la bande anticorrosive et de la protection mécanique sont compatibles entre elles.

 

Le polyéthylène est coloré bleu ou noir dans la masse. Dans ce dernier cas, les tuyaux comportent au minimum trois bandes bleues sur toute leur longueur.

 

Les extrémités des tubes sont dénudées sur une longueur approximative de 75 mm pour les tubes DN < 80 et de 150 mm pour les tubes DN ≥ 80. Pour les tubes à assemblage par "slip-joint", à ces longueurs sont ajoutées celle de l'emboîture.

 

Le revêtement des raccords et des pièces spéciales qui ne sont pas de révolution répond également aux prescriptions de la norme NF A 49-703 en tenant compte toutefois que l'enroulement de la bande protectrice peut être réalisé manuellement.

 

Les dispositions du point 8 de la norme NF A 49-703 sont également d'application pour la réparation des revêtements en polyéthylène extrudé et pour celle des revêtements externes bitumineux.

 

C. 58.1.3.4. Bandes anticorrosives

 

C. 58.1.3.4.1. Tuyaux droits (DN ≥ 150)

 

La bande anticorrosive est autosoudable à froid. Elle est constituée d'un film en polyéthylène enduit de butyle sur les deux faces. Elle a les caractéristiques suivantes:

-    largeur: 100 ou 150 mm

-    épaisseur totale: 0,5 mm ± 5 % (polyéthylène 0,3 mm et butyle sur les deux faces, face interne: épaisseur 0,15 mm, face externe: 0,05 mm)

-    allongement à la rupture: 400 %

-    résistance à la traction ≥ 30 N par 10 mm de largeur

-    tension de percement ≥ 40 kV par mm d'épaisseur.

 

C. 58.1.3.4.2. Pièces en forme, (brides, courbes, ...) et tuyaux droits (DN < 150 MM)

 

La bande anticorrosive en tissu synthétique est imprégnée et recouverte sur les deux faces d'une masse anticorrosive autocollante épaisse à base de polymères synthétiques additionnés d'un inhibiteur. Elle est recouverte extérieurement d'un film en polyéthylène.

 

Elle a les caractéristiques suivantes:

-    largeur: 50 ou 100 mm

-    épaisseur totale: 1 mm

-    allongement à la rupture: 10 à 15 %

-    résistance à la traction ≥ 80 N par 10 mm de largeur

-    tension de percement ≥ 15 kV par mm d'épaisseur.

 

C. 58.1.3.5. Bandes de protection mécanique

 

C. 58.1.3.5.1. Tuyaux droits

 

Cette bande est composée d'un film en polyéthylène enduit de butyle sur une face.

Elle a les caractéristiques suivantes:

-    largeur: 100 ou 150 mm

-    épaisseur totale: 0,5 mm ± 5 % (polyéthylène 0,3 mm et butyle sur la face interne 0,2 mm)

-    allongement à la rupture: 400 %

-    résistance à la traction ≥ 30 N par 10 mm de largeur

-    tension de percement ≥ 40 kV par mm d'épaisseur.

 

C. 58.1.3.5.2. Pièces en forme

 

Cette bande, autocollante à froid, est composée d'un support en matière plastique revêtu sur une face d'un adhésif. Elle a les caractéristiques suivantes:

-    largeur: 50 ou 100 mm

-    épaisseur totale: 0,22 ± 0,02 mm (support 0,16 à 0,18 mm, adhésif 0,04 à 0,06 mm)

-    allongement à la rupture: 300 %

-    résistance à la traction ≥ 28 N par 10 mm de largeur

-    tension de percement ≥ 10 kV par mm d'épaisseur.