CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

C. Matériaux et produits de construction

 
PrécédentTable matièresSuivant

C. 44.2.3. ELEMENTS PREFABRIQUES en Béton precontraint APPLIQUES AUX OUVRAGES D'ART (hors pont).

 

Les armatures de précontrainte répondent aux prescriptions du K. 5.2.

 

Par usine de préfabrication, il faut entendre une unité technique, protégée de la pluie, du soleil et du vent, dans laquelle le béton mis en œuvre, ainsi que le coffrage utilisé, ont une température d'au moins 5 °C et où les éléments bétonnés sont protégés du gel.

 

Cette unité dispose des éléments suivants:

-    une zone de stockage à sec des armatures passives et des armatures de précontrainte

-    une zone de préparation des cages d'armatures

-    une centrale à béton pourvue de dispositifs de dosage et des équipements de transport d'une capacité suffisante

-    un équipement de laboratoire convenant au contrôle de la consistance et de la qualité du béton.

 

Le fabricant présente un nombre suffisant d'ouvrages exécutés. A défaut, il fournit la preuve de son expérience pratique et doit pouvoir présenter les références.

 

Sauf prescriptions contraires ci-après ou dans d'autres articles spécifiques du présent cahier des charges type, les dispositions suivantes sont d'application:

-    l'utilisation de cendres volantes est interdite, tant seules qu'ajoutées à des sables

-    l'utilisation d'un ciment CEM I – LA est obligatoire

-    utilisation de ciment HSR si la teneur en sulfate est supérieure à 500 mg/kg dans l'eau ou supérieure à 3000 mg/kg dans le sol et en contact avec le béton

-    utilisation de ciment LH si l'épaisseur du béton est supérieure à 50 cm.

 

Les valeurs spécifiées pour le béton et l'enrobage des armatures répondent au tableau suivant:

 

Eléments concernés

Classe de résistance

Classe d'environnement

Absorption d'eau selon document de référence QUALIROUTES-C-2

Enrobage minimal armatures de précontrainte

Enrobage minimal armatures de béton armé

Eléments jamais exposés aux sels de déverglaçage

C30/37

EE3

WAI (0,50)

40 mm (1) (2) (3)

30 mm (1) (2) (3)

Eléments en contact direct avec les agents de déverglaçage

C35/45

EE4 avec air entraîné

WAI (0,45) A

55 mm (1) (2) (3)

45 mm (1) (2) (3)

C40/50

EE4

WAI (0,45)

55 mm (1) (2) (3)

45 mm (1) (2) (3)

 

Tableau C. 44.2.3.

 

Pour tenir compte de la tolérance d'exécution, l'enrobage nominal (à noter au plan) est l'enrobage minimal majoré de 5 mm au minimum. La position nominale de l'armature (à noter au plan) tient compte d'une tolérance de 5 mm en plus par rapport à l'enrobage minimal.

 

(1)          Une réduction d'enrobage de 5 mm est acceptée dans le cas où les conditions ci-dessous sont remplies simultanément:

-    le système d'assurance qualité et l'autocontrôle industriel sont en conformité avec le paragraphe 6 de la NBN EN 13369 et son complément national et sont évalués par une tierce partie et sous sa surveillance continue

-    la validation par tierce partie de la procédure et des modalités pratiques d'application du paragraphe 4.2.1.3. de la NBN EN 13369 et son complément national

-    le système d'assurance qualité et l'autocontrôle industriel incluent des mesures de l'enrobage des armatures et le rejet des éléments non conformes

-    l'enrobage nominal des armatures est la valeur prescrite au plan et utilisée comme valeur pour le calcul et le positionnement en usine; l'enrobage minimal des armatures est la valeur en–deçà de laquelle les éléments non conformes sont rejetés (vérification par appareil non destructif sur éléments terminés).

(2)       Une réduction d'enrobage supplémentaire de 5 mm est acceptée si les conditions dites dans les dalles sont d'application, c'est-à-dire lorsqu'une seule surface du produit est exposée aux agents externes.

(3)       Une réduction d'enrobage supplémentaire de 5 mm est acceptée si l'absorption d'eau mesurée selon la NBN B 15-215 est inférieure à 5,0 % et que le système d'assurance qualité et d'autocontrôle industriel incluent des mesures et vérification de ces valeurs. Si une corrélation entre deux types d'essais est démontrée, un seul type d'essai peut être réalisé tant que les critères sont en relation avec les valeurs mentionnées ci-dessus pour l'essai selon la NBN B 15-215.