CCT Qualiroutes
Cahier des Charges Type version 2011
Chapitre A
Chapitre B
Chapitre C
Chapitre D
Chapitre E
Chapitre F
Chapitre G
Chapitre H
Chapitre I
Chapitre J
Chapitre K
Chapitre L
Chapitre M
Chapitre N
Chapitre O
Chapitre P
Chapitre Q
Cahier Spécial des Charges version 2011

C. Matériaux et produits de construction

 
PrécédentTable matièresSuivant

C. 28.2.2. AUTRES PIERRES calcaires sedimentaires

 

C. 28.2.2.1. NATURE ET ORIGINE GEOLOGIQUE

 

Parmi les pierres bleues couramment utilisées pour les travaux concernés, on distingue les calcaires à grain fin et à teneur élevée en carbonates, exploités dans l'étage stratigraphique Viséen (Carbonifère inférieur ou Dinantien, Primaire), dénommés habituellement « Calcaires de Meuse », et les calcaires de caractères plus variables, mais moins riches en carbonates, tirés des couches d'âge stratigraphique Tournaisien et Viséen (Carbonifère inférieur ou Dinantien, Primaire), connus comme « Pierres de Tournai ».

 

D'autres variétés de calcaires, de textures, structures et teneurs en carbonates variables, peuvent être extraits d'autres niveaux stratigraphiques.

 

C. 28.2.2.2. SPECIFICATIONS

 

Les caractéristiques physiques et mécaniques de ces pierres définies dans la NIT 228 sont précisées dans les documents de marché en fonction de l'usage.

 

Il faut tenir compte des particularités d'aspect spécifiques lors du choix du matériau, de la taille  et de la mise en œuvre.

Sont refusés: 

-             les calcaires de Meuse présentant de fins limés retenant l'eau.

-             les pierres de Tournai à grain fin, sensibles au gel.